Close
svg

Organisation du cabinet

Le cabinet d’Avocats IDS est composé d’un avocat, Maître Ibrahim David Salami, également professeur titulaire des universités, agrégé de droit public, et de quatre collaborateurs. Il est à noter que le terme de collaborateur désigne, dans le contexte béninois, un statut différent de l’avocat collaborateur français. Au Bénin, le collaborateur n’est pas un avocat mais un juriste, qui travaille au sein d’une étude d’avocat, à la rédaction des différents actes qui seront ensuite signés ou contresignés par l’avocat. Cette situation s’explique par la difficulté d’accès à la profession, dans un pays qui ne compte que deux-cents avocats pour plus de dix millions d’habitants .
Les collaborateurs du cabinet sont donc :
–    Mme Lyvia Ballot, titulaire d’un master 2 en droit bancaire et financier ;
–    M. Ulrich Falola, titulaire d’un master en droit privé ;
–    Mme Yésida Lagnidé, titulaire d’un master en contentieux public et privé ;
–    M. Bachard Liamidi, docteur en droit diplômé de l’université de Poitiers, titulaire du CAPA obtenu à l’Ecole du Centre Ouest des Avocats, et depuis le 21 Novembre 2019 avocat stagiaire au barreau du Bénin.

 

Les tâches de secrétariat sont assurées à tour de rôle par les divers membres du cabinet. Une part des tâches de gestion financière et des ressources humaines est assurée par Mme Lyvia Ballot tandis que la gestion quotidienne est assurée conjointement par elle et Mme Lagnidé.
La répartition des dossiers est faite par Maître Salami, selon les compétences de chacun. Cependant chaque dossier est systématiquement suivi par deux collaborateurs au minimum, de sorte à assurer un double regard et une vigilance accrue dans le traitement des affaires. Par surcroît, chaque écrit nécessitant la signature de Maître Salami (mémoires, conclusions, requêtes, assignations mais également courriers officiels) est soumis à sa relecture, ce qui garantit que son expertise s’exprime dans chaque dossier, dans le contrôle de la qualité des rendus. Enfin la politique de sélection des affaires en vigueur au cabinet, notamment en fonction de l’enjeu du litige et des questions intellectuelles soulevées, permet à Maître Salami de participer activement au traitement d’un nombre conséquent d’entre elles. Là encore, il s’agit d’une garantie qualitative qui ne serait possible sans un certain choix des dossiers dont le cabinet accepte d’assurer la défense.

svg svg